Son Doong, un atout de taille

 LA PROVINCE DE QUANG BINH

Quang Binh est une province côtière du Centre. Elle est connue pour le Parc national de Phong Nha-Ke Bàng, classé en 2003 au Patrimoine mondial par l’UNESCO. 

Dans la liste des 52 destinations à visiter en 2014 publiée par The New York Times, Quang Binh se classe 8e après Cape Town (Afrique du Sud, 1ère), Christchurch (Nouvelle-Zélande, 2e), Côte-Nord (Californie, États-Unis, 3e), la côte d’Albanie (4e), le centre-ville de Los Angeles (États-Unis, 5e), la Namibie (6e), l’Équateur (7e). 

En Asie, Quang Binh devance de nombreuses autres destinations très attractives telles que Ishigaki (Japon), Yogyakarta (Indonésie), Krabi (Thaïlande) et Siem Reap (Cambodge).
Son Doong, un atout de taille
Une des raisons pour laquelle ce magazine apprécie hautement Quang Binh est la grotte de Son Doong, considérée comme la plus vaste du monde. Son Doong – ou Son Dông – signifie, selon les habitants locaux, «la caverne de la montagne». Elle a été découverte en 1991 par Hô Khanh, un habitant local. Ce dernier a aidé des spéléologues britanniques à l’explorer pour la première fois en avril 2009. 
D’après des relevés au laser, la taille de cette caverne est estimée à plus de 5 km de long, avec notamment une galerie ininterrompue de 200 m de haut sur 150 m de large, soit au total deux fois les dimensions de la Deer Cave (Grotte du Cerf) en Malaisie.

L’immense grotte abrite une forêt vierge, une rivière, une cascade et des singes. Selon les estimations des spéléologues, elle pourrait contenir un immeuble de 40 étages. Pour préserver le site, la visite est limitée à 220 personnes par an.